Tianjin

Signifie littéralement Gué Céleste.Ce nom tire son origine de divers fleuves entrant dans la mer au niveau du fleuve Bohai. Le fleuve Jaune est également emprunté à cet endroit pour accéder à la mer. Tianjin est l'une de quatre municipalités de la République Populaire de Chine, et en tant que tel relève directement du gouvernement central.

La région urbaine de Tianjin est la troisième plus grande ville de Chine. Avec une surface totale de 11.920 kilomètres carrés, la municipalité de Tianjin longue la province de Hebei au nord, au sud et à l'ouest; la municipalité de Pékin au nord-ouest et le Golfe de Bohai de l'océan pacifique à l'est. La région urbaine de Tianjin est située le long du fleuve Hai He. Ses ports sont à une certaine distance loin du Golfe de Bohai.



Histoire

Quand le Grand Canal de Chine fut ouvert sous la dynastie Sui, Tianjin commença à se développer comme centre marchand. Jusqu'en 1404 Tianjin s'est appelée ‘Zhigu’ ou le ‘Port Droit’, mais cette année là l’empereur Yongle changea le nom en Tianjin ou Gué Céleste.
Tianjin a été promu au grade de préfecture en 1725. Quelques années plus tard en 1731, a été créé le comté de Tianjin.

Un incident eu lieu à Tianjin en 1856 qui par la suite favorisa l’ouverture du port vers le commerce extérieur. Des soldats chinois embarquèrent sur ‘La Flèche’, un bateau appartenant à un chinois enregistré à Hong Kong qui battait pavillon britannique. Ceux qui étaient à bord furent suspectés de piraterie, de contrebande et de participation au commerce de l’opium. Douze membres d’équipage furent capturés et emprisonnés. En réponse, les Anglais et les Français envoyèrent des canonnières sous le commandement de l'Amiral Sir Michael Seymour pour capturer les forts de Taku proches de Tianjin en mai 1858. La première partie de la deuxième guerre de l'opium en juin de la même année vit la signature des Traités de Tianjin, qui ouvrirent Tianjin au commerce extérieur. C’est en 1860 que l'empereur de Chine ratifia les traités .

Dans les années suivantes jusqu’en 1900 de nombreux pays établirent des concessions d'un seul bloc à Tianjin, chacun avec ses propres hôpitaux, écoles, casernes et prisons. Parmi les pays présents, en plus de la Grande-Bretagne et de la France, il y avait l'Allemagne, le Japon, la Russie, l'Autriche-Hongrie, l'Italie et la Belgique.

Tant d'influence étrangère ne favorisait pas toujours la paix. Un des incidents les plus violents fut l'incident de l'Eglise de Tianjin en juin 1870. L'église de Wanghailou, qui a été construite par les missionnaires français en 1869, a été impliquée dans le kidnapping, la mort par négligence et l'enterrement inconvenant d’enfants chinois. Les Chinois avancèrent que les nonnes fabriquaient des conserves à partir des yeux des enfants, parce qu'ils avaient vu dans la cuisine des conserves d’ oignions marinés. Le magistrat du comté de Tianjin a demandé une confrontation le 21 juin qui se termina dans la violence entre les défenseurs de l'église et les résidants non-chrétiens de Tianjin. Les protestataires brûlèrent l'église. La France ainsi que six autres nations occidentales portèrent plainte auprès du gouvernement Qing, pour obtenir le paiement d’une compensation.

En juin de 1900, les Boxers prirent le contrôle d’une grande partie de Tianjin. Le 26 de ce mois, des forces européennes se dirigeant vers Pékin, furent arrêtées par les Boxers à Langfang et forcées de retourner à Tianjin. Les concessions étrangères furent également assiégées pendant plusieurs semaines.
En 1927, Tianjin a été nommée municipalité de la Chine, et dix ans plus tard, elle tomba aux mains des Japonais pendant la deuxième guerre sino-japonaise. Néanmoins elle n'a pas été totalement occupée, en accord avec les concessions étrangères non-ennemies. L’occupation japonaise dura jusqu'au 15 août 1945, quand la reddition japonaise a marqué la fin de la deuxième guerre mondiale.Après 1945, Tianjin devint une base militaire des forces américaines. En décembre 1946 une étudiante universitaire de Beiping (maintenant Beijing ou Pékin) a été violée par un soldat américain, mettant l’étincelle aux protestations dans Tianjin. Il y eu une série de viols - pas nécessairement mais probablement commis par les soldats - qui se sont ajoutés à la fureur ressentie par les gens du pays. Le 1er janvier 1947, des milliers d'étudiants ont tenu une manifestation contre la présence militaire des USA, et en juin de 1947, les troupes américaines quittèrent la région.
Après 29 heures de combat, les forces communistes prirent Tianjin le 15 janvier 1949. Après le changement, Tianjin est resté une municipalité de Chine, excepté entre 1958 et 1967, quand elle a été rétrogradée pour faire partie de la province de Hebei et lui a servi de capitale.

Depuis la fin des années 70, quand la Chine commença à s'ouvrir, Tianjin eu une croissance rapide, bien qu'elle se situe maintenant derrière d'autres villes importantes comme Shanghai, Pékin et Guangzhou.
En 1976, le secteur fut frappé par le tremblement de terre de Tangshan qui tua 23.938 personnes et provoqua de nombreux dommages structuraux.

Géographie

Tianjin est à l'extrémité nord du Grand Canal de Chine, qui relie les fleuves Huang He et Yangtze. C’est généralement plat et marécageux près de la cote, et accidenté dans le nord où les montagnes Yanshan la traverse. Son point plus élevé est le pic de Jiushanding à la frontière avec Hebei, avec une altitude de 1078 mètres.

Le fleuve Hai He se déroule dans la municipalité à la convergence du fleuve Ziya, du fleuve Daqing, du fleuve Yongding, du Grand Canal du Nord et du Grand Canal du Sud. Le Hai He entre dans l'océan pacifique dans le district de Dagu dans la municipalité de Tianjin. Il y a plusieurs réservoirs comprenant le réservoir de Beidagang à l’extrême sud et le réservoir de Yuqiao dans l’extrême nord.
Tianjin a des étés chauds et humides dus à la mousson et des hivers secs et froids dus à l'anticyclone sibérien. La saison des pluies a lieu en juillet et août, alors que le printemps est habituellement venteux mais sec. De temps en temps Tianjin subit les tempêtes de sable qui soufflent depuis le désert de Gobi et durent souvent plusieurs jours.

Economie

Le PIB nominal pour Tianjin était de 366,4 milliards de yuan (45,8 milliards USD) en 2005, ce qui représente une augmentation d'une année sur l’autre de 14,5 pour cent. En 2004 le PIB par habitant était de 31.600 yuans. Le revenu net disponible urbain était de 11.467 yuans par habitant, soit une augmentation de 11,2 pour cent sur l'année précédente. Le revenu net rural était de 6.525 yuans par habitant, soit une augmentation de 11,3 pour cent sur l'année précédente.
L’activité économique est le secteur qui a la croissance la plus rapide et la plus importante (de 53,2 pour cent) de l'économie. Les principales industries à Tianjin sont la fabrication de voiture, la métallurgie, les industries mécaniques, les industries pétrochimiques et les textiles. L’agriculture occupe environ 40 pour cent des terres et les récoltes les plus importantes sont le blé, le riz et le maïs. Le long de la côte, la pêche est très active.
Tianjin a également 1 milliard de tonnes de pétrole, de grandes ressource d’énergie géothermique et une production de sel considérable. Les premiers dépôts de manganèse et de bore trouvé en Chine l’ont été à Tianjin.
En 2009, EADS Airbus ouvrira une usine d'assemblage pour ses avions de ligne de la série A320.C’est à partir de ces usines que des sous-ensembles seront envoyés vers d’autres ateliers dans du monde.

Démographie

La population de la municipalité de Tianjin était de 10,24 millions à la fin de 2004. Quelques 9,33 millions sont les résidants permanents, 5,56 millions sont urbains et 3,76 sont ruraux. La plupart des personnes sont des Chinois Han bien qu'il y ait des petits groupes comprenant des Hui (le plus grand groupe à 1,75%), des Coréens, des Manchous, des mongols, des Zhuang et des Tujia (la plus petite population à 0,037%).

Culture

Les habitants de Tianjin sont caractérisés par leur éloquence, leur ouverture d’esprit, leur insouciance et leur humour. Toutes ces qualités ont étaient mise en avant par la popularité d’un comédien et amuseur ‘Ma Sanli’, qui fut longtemps un résidant de Tianjin .
La cuisine de Tianjin repose essentiellement sur les fruits de mer ,cependant les menus traditionnels incluent les Huit Grands Bols qui sont une combinaison de huit plats principalement de viande, (les Quatre Grands Ragoûts )qui en fait sont plus de quatre. Ils comporte du poulet, du canard, du bœuf et du mouton cuit, aussi bien que du ragoût de fruits de mer. Tianjin est également célèbre pour ses casse-croutes comme le Goubuli composé de pain cuit à la vapeur qui sont populaires dans toute la Chine, les Guifaxiang, bâtons de pain tordus et les Erduoyar, gâteaux de riz frits.

Tianjin is a respected home base of Beijing opera, one of the most highly regarded forms of Chinese opera.

Yangliuqing ( à seulement 15 kilomètres en dehors de Tianjin), est connu pour ses peintures colorées traditionnelles basées sur les thèmes chinois de la nouvelle année. Les artisans de Tianjin produisent également les figurines d'argile de Zhang d'un large éventail de caractères et les cerfs-volants Wei, qui peuvent être pliés à une fraction de leur taille.

Les attractions touristiques

Quelques attractions populaires à l’intérieur de la zone urbaine de Tianjin:
Luzutang (musée de la Rébellion Boxer)
Guwan Shichang (marché antique)
Guwenhua Jie (rue de culture antique)
Wen Miao (temple de Confucius)
Shuishang Gongyuan (parc aquatique)
Shijia Dayuan (résidence de la famille Shi)
Dabeiyuan (temple de la Grande Compassion)
Tianjougong
Eglise Wanghailou, emplacement de l'incident de 1870
Eglise Tianjin Xikai
Hall commémoratif Zhou Enlai
En dehors de la zone urbaine de Tianjin mais dans la municipalité :
Dagukous, une bataille de canons de la dynastie Qing
Huangyaguan – la Grande Muraille
Mont Panshan

Facultés et universités

Il y a environ 16 universités dirigées par le gouvernement municipal, incluant l'art, la musique et les universités médicales. Il y a également une université d'aviation civile. Le ministère national de l'éducation dirige deux universités, l’université de Tianjin et l’université de Nankai.


web design & development : h2a.lu
//