Sichuan

Sichuan, province de la région centrale de la Chine, fut le lieu de naissance de civilisations locales uniques datant de 1500 avant JC, pendant la dynastie Shang. Vers 800 avant JC, Shu (aujourd'hui Chegdu) et Ba (aujourd'hui la ville de Chongqing) se sont élevés en tant que centres culturels et administratifs de deux royaumes rivaux.

Histoire

L’existence de Shu a été découverte en 1986 lorsque des archéologues déterrèrent des objets dans un petit village appelé Sanxingdui dans le comté de Guanghan, considérée comme une ville antique du royaume Shu.

La dynastie Qin écrasa les Shu et les Ba mais n’arriva pas à éteindre cette culture qui se transmit aux autres générations. Les peuples du Sichuan sont les héritiers de cette culture. Les Qin envahirent mais reconstruisirent également, aidant Sichuan à développer de nouvelles technologies pour augmenter leurs possibilités agricoles, notamment dans la vallée de Huang He (fleuve Jaune).

Au 3ème siècle avant JC, le système d'irrigation de Dujiangyan fut construit pour réorienter l'écoulement du Min Jiang de sorte que l'eau atteignit les champs et aida à alléger les inondations saisonnières. Ce système de barrage, considéré comme un symbole de modernisation ainsi que d'autres projets liés ont considérablement augmenté les moissons de cette région. La région devint le producteur principal de nourriture et d’hommes pour l'unification de la Chine par les Qin.

Cette région était située sur l'itinéraire commercial de la vallée Huang He vers les pays étrangers au sud-ouest, particulièrement l'Inde. À travers l'histoire cette région fut fortement estimée par les militaires. Elle se situe dans un bassin entouré par l'Himalaya à l'ouest, la chaine Qinling au nord et les régions montagneuses de Yunnan au sud, le secteur entier est souvent drapée dans un épais brouillard protecteur. Puisque le Yangtze coule à la base et remonte vers les régions de l’est de la Chine, les navires pouvaient facilement naviguer en aval. Quelques régimes indépendants ont essayé d'établir leur base ici, le plus célèbre Shu Han des Trois Royaumes, conquis par la dynastie Jin. Pendant la dynastie Tang, Sichuan revit le service actif, cette fois comme champ de bataille dans les campagnes contre le Tibet.

Des batailles opposèrent la dynastie méridionale Song et la dynastie mongole Yuan au Sichuan et Ziangyang, mais la défense méridionale Song fut finalement brisée pendant le siège de six ans de Xiangyang où des armes à feu furent utilisées pour la première fois dans l'histoire. Le siège prit fin en 1273. Peu de temps après, au 12ème siècle, une peste décima la population, elle fut repeuplée plus tard par des colons du nord de la Chine. Durant la Deuxième Guerre Mondiale, le brouillard de cette région a rendu le bombardement précis d’objectifs quasi impossible, comme les Japonais le découvrirent lorsqu’ ils essayèrent de bombarder le bassin et la capitale, Chongqing à cette époque.
Pendant environ 500 ans, les frontières de Sichuan sont demeurées en grande partie inchangées, mais en 1997 la ville de Chongqing et les villes voisines de Fuling et de Wanxian ont été groupées, formant la nouvelle municipalité de Chongqing. Ceci a été fait dans un effort pour développer les régions occidentales de la Chine et aider les réfugiés du projet de barrage des Trois Gorges à s’installer.

Géographie

Cette région est un bassin entouré par de montagnes, le fleuve Yangtze le traversant. Le fleuve Mingjian, dans la région centrale du Sichuan, rejoint le fleuve Yangtze à Yibin.
La pollution s'ajoute à la mauvaise visibilité provoquée par le brouillard et dans beaucoup de villes, le brouillard est extrêmement dense et il y a peu de journées ensoleillées.

Economie

Sichuan est historiquement connue comme la province de l'abondance en raison de ses riches récoltes et ressources minérales. Sichuan est le principal producteur de céréales de la Chine, complétant le rendement d'autres provinces dans le riz et le blé. Elle produit également des agrumes, canne à sucre, patates douces, pêches et graine de colza, de porc (le second en Chine en 1999) et de ver à soie. Le PIB nominal de Sichuan pour 2004 était de 656 milliards de yuan (81,3 milliards USD), qui est égal à 6270 RMB (757 USD) par habitant. En 2005, les résidants ruraux ont eu par habitant un revenu net de 2800 yuan (350 USD), alors que les résidants urbains avaient par habitant un revenu net disponible de 8386 yuan (1048 USD), les deux ayant montré une croissance de 9 % d'année en année.

Ses ressources minérales incluent 132 minerais souterrains, dont 11 sont les plus abondants dans cette région comprenant le vanadium, le titane et le lithium. Dans la seule région de Panxi on trouve 93 % du titane de la Chine, 69 % de vanadium, 83 % de cobalt et 13,3 % de fer. Sichuan est l'une des bases industrielles les plus importantes de la Chine. La province a aussi de grandes industries dans le charbon, l'énergie, la sidérurgie, les matériaux de construction, la transformation du bois, l’industrie alimentaire et la soie. Il y a également les textiles, l'électronique, la métallurgie. La production vinicole de la région a représenté 22 % de la production totale de la Chine en 2000.

Des investissements sont faits pour amplifier la base industrielle de pointe de Sichuan dans les secteurs de l'électronique et des technologies de l'information, mais également dans l'industrie automobile, hydro-électrique, pharmaceutique, l'industrie des produits alimentaires et des boissons. En outre, l'espace et les industries de la défense sont présents à Sichuan, des fusées et des satellites ont été lancés du Centre de Lancement des Satellites de Xichang dans la ville de Xichang.

Le barrage des Trois Gorges sera le plus grand barrage au monde quand il sera fini sur le fleuve Yangtze dans la province voisine de Hubei. Il est construit pour irriguer le bassin de Sichuan et la province voisine de Yunnan, comme pour développer des sources énergétiques alternatives et développer des entreprises industrielles et commerciales. Quelques critiques, cependant, craignent qu'il endommage l'écologie, détruise les emplacements archéologiques potentiels et oblige les réfugiés à se déplacer.

Démographie

La majeure partie de la population est composée de Chinois Han, bien qu'il y ait des minorités comme : des Tibétains, des Yi, des Qiang et des Naxi dans les régions occidentales qui étaient par le passé une partie de la région de Kham du Tibet.

Culture

La plupart des dialectes Chinois sont parlés au Sichuan. Dans l'ouest de la province, les dialectes de Kham et d'Amdo du Tibétain sont parlés, et les langues Qiangic et Yi sont également parlées par diverses minorités.

Nature

Chengdu est le quartier général du Sanctuaire du Panda Géant, où les Chinois essayent d'augmenter la population de ces espèces en voie de disparition.





Attractions touristiques

Sites du Patrimoine de l’Humanité de l'UNESCO :
Rochers ciselés de Dazu
Vallée scénique de Jiuzhaigou et région d'intérêt historique

Région scénique du mont Emei, y compris la région scénique du Bouddha Géant Leshan. Ce Bouddha est le plus grand au monde, 73 m de hauteur, sculpté dans la roche. Il est vieux d’environ 1200 années et est toujours en très bon état, en grande partie dû au système de drainage élaboré, découpé dans la montagne. Près d’Emeishan on trouve une des quatre montagnes bouddhistes religieuses à 3100 m d’altitude. La montagne est couverte de temples et les pèlerins saluent le lever du soleil au sommet. Sous les nuages ont peut apercevoir des arcs-en-ciel, on dit que des pèlerins se sont précipités vers la mort en sautant vers ces voûtes éphémères.

Mont Qincheg et le système d'irrigation de Dujiangyan.
Sanctuaires du Panda Géant de Sichuan
Facultés et universités
Université des Finances et des Sciences Economiques du sud-ouest
Université de Sichuan
Université Jiaotong du sud-ouest
Université des Sciences et Technologies Electroniques de Chine
Université des Sciences et Technologies du sud-ouest




web design & development : h2a.lu
//