Shanxi

signifie littéralement ‘montagnes de l'ouest’.

Cette province est en effet située à l'ouest des montagnes Taihang. Limitrophe de la province du Hebei à l'est, de celle du Henan au sud, de la Mongolie Intérieure au nord et de la province du Shaanxi à l'ouest, (son homonyme à une lettre près), le Shanxi a pour capitale Tai yuan.

Pendant des siècles, le Shanxi fut un centre de commerce et de transactions bancaires. En chinois l'idéogramme ‘négociant du Shanxi’ a toujours été synonyme de richesse. La ville bien préservée de Pingyau conserve les vestiges de cette gloire passée. Aujourd'hui, les mines de charbon et les industries qui en découlent sont les principale activités économiques de la région.

Histoire

Le puissant Etat de ''Jin'', actuel Shanxi a connu des périodes troublées. D'abord gouverné par les Qin, il fut par la suite scindé en trois royaumes Han, Zhou et Wei.

Sous la dynastie Han, l'actuel Shanxi a été administré sous le nom de province de Bingzhou. Quand les nomades nordiques l’envahirent, pendant la période des Seize Royaumes (années 304-439), il fut gouverné par les Zhao, les Yan, les Qin puis à nouveau par les Yan! Cette succession de gouvernements fut suivie par celle des Wei, venus du Nord, qui y fondèrent une de leurs capitales, l'actuel Datong. Sous la dynastie Tang, la province était connue sous un autre nom ‘Est du Fleuve Jaune' ou Hedong.

Trois des cinq Dynasties sont originaires de cette province, c'était également le seul des Dix Royaumes situé au nord de la Chine.
Ce fut seulement sous les Ming (1368 - 1644) que l'actuel Shanxi fut formellement établi et reçu son nom. Pendant la dynastie Qing, le Shanxi s'agrandit au nord, au delà de la Grande Muraille pour annexer certaines régions de la Mongolie Intérieure.

Pendant la deuxième guerre sino-japonaise, il fut le théâtre de la bataille de Taiyuan. La victoire du Japon eut pour conséquences de placer une grande partie de la province sous occupation japonaise.

Après la défaite du Japon, l'Armée de Libération installa ses bases dans la majeure partie du Shanxi, pendant la guerre civile chinoise.

Géographie

le Shanxi est sur un plateau plus élevé à l'est qu'à l'ouest. Le sommet le plus élevé (3058 m)est le mont Wutai, au nord-est. Au centre, une série de vallées se succèdent, irriguées par le fleuve Fen. Au Nord, la Grande Muraille sert de frontière entre le Shanxi et la Mongolie Intérieure, alors que le Huang He ou fleuve Jaune forme la frontière occidentale avec le Shaanxi. Les rivières Fen et Zin, affluents du Huang He, irriguent la province. Le plus grand lac naturel, aux eaux salines le lac Xiechi, est situé près de Yuncheng dans le sud-ouest de la province.

Le Shanxi jouit d'un climat continental, les précipitations moyennes, 350 à 700 millimètres, tombent principalement pendant la saison des pluies de juin à août. Les températures moyennes en janvier ne dépassent pas le zéro degré Celsius, alors qu'en juillet les températures moyennes se situent entre 21 et 26 degrés.

Les villes principales du Shanxi sont Taiyuan, Datong, Changzhi et Yangquan.





Economie

L'extraction du charbon est l'activité économique la plus importante. les gisements de charbon, environ 260 milliards de tonnes représentent un tiers de tout le charbon de la Chine. Le Shanxi en est le principal producteur, avec une exraction annuelle de plus de 300 millions de tonnes. La province a également des gisements de bauxite, qui représente un tiers des gisements de la Chine.

Les industries qui découlent de l'extraction de ces minerais sont des industries chimiques, électriques ou des raffineries.

L'agriculture est rendue difficile par la sécheresse du climat et les ressources insuffisantes en eau. La province reste néanmoins une terre riche qui fournit toujours des quantités significatives de blé, de maïs, de millet, de légumineuses et de pommes de terre. On y cultive également le coton, le tabac et la vigne.

Le PIB nominal du Shanxi en 2004 était 304,2 milliards de yuan (37,74 milliards USD), le plaçant au 18ème rang des provinces chinoises.

Démographie

Les habitants sont la plupart du temps Han, bien qu'il y ait également des minorités mongoles, manchoues et hui.

Culture

Dans la plupart des régions du Shanxi, ce sont les dialectes Jin qui sont parlés. Les dialectes Jin ont paradoxalement maintenu la ‘tonalité entrante’, bien que cette tonalité soit le propre des provinces méridionale.

Le vinaigre est largement employé comme condiment, et versé directement sur les nouilles. La spécialité culinaire de Taiyuan est sa soupe de mouton, agrémentée de racines de lotus, igname sauvage, oignon et produits laitiers. Elle est réputée pour sa saveur et ses propriétés médicinales. On déguste ce potage en y plongeant des morceaux de gâteau sans levain .

L'opéra de la province du Shanxi est une forme d'opéra chinois popularisée pendant la dynastie Qing par les négociants. Egalement appelé Zhonglu Bangzi, c'est un type d'opéra de bangzin, connu pour son usage de clapets en bois, son rythme et un chant tonique.

Les négociants de Shanxi sont les initiateurs d'un phénomène socio-historique qui a duré pendant des siècles. Afin de faciliter le négoce et les échanges, ils eurent l'idée de créer de petites structures proposant des services tels que les transferts, les transactions d'argent, les dépôts, et les prêts. Les ''banquiers'' du Shanxi gardèrent main mise sur le négoce durant presque 100 ans avant d'être copiés et supplantés.

Attractions touristiques

La ville de Pingyao près de Taiyuan, est un site du Patrimoine Mondial de l’Humanité qui a su préserver le mode de vie, l'architecture et les traditions culturelles des chinois Han du nord ainsi que l'héritage des des dynasties Ming et Qing. C'était autrefois un grand centre financier.

Les Grottes de Yuangang à Datong sont également un site du Patrimoine Mondial, elles se composent de 252 cavernes avec des sculptures et des reliefs bouddhistes des 5ème et 6ème siècles.

Le mont Wutai (Wutai Shan) est la résidence du bodhisattva Manjusri et donc une destination importante de pèlerinage bouddhiste, ainsi que le sommet le plus élevé de la province. C'est un endroit pittoresque d’une grande beauté, doté de nombreux temples, dont le célèbre temple Hanging, qui a la particularité d'avoir résisté aux nombreux tremblements de terre, pendant plus de mille ans.

Le mont Hengshan (Heng Shan) est l'un des cinq plus grands sommets de la Chine, en même temps qu'un emplacement taoiste important. .

La pagode de Yingxian dans le comté de Ying, construite en 1056 estla pagode en bois la plus grande au monde, avec ses 67 mètres. Elle est octogonale, avec neuf niveaux, parmi lesquels cinq sont visibles de l'extérieur.


La chute d'eau de Hukou avec ses 50 mètres est la deuxième plus haute chute d'eau en Chine. C’est une partie du fleuve Jaune sur la frontière séparant Shanxi de Shaanxi.

Par ailleurs, le village de Daxhai célèbre dans toute la Chine, est un exemple national du courage du prolétariat pendant la Révolution Culturelle.


Facultés et universités

Il y a plus de 17 facultés et universités dans la province du Shanxi, toutes sont sous l'autorité du gouvernement provincial et offrent des cursus complets.


web design & development : h2a.lu
//